La pédogogie du vivant

Entreprise vivante, entreprise en transformation

Depuis 5 ans, GINKGO s’inspire du Vivant pour nourrir la pédagogie des animations, des formations et des ateliers destinés aux entreprises en transition (métier, produit, modèle économique, organisation ou management).

La pédagogie du Vivant nous réapprend à apprendre à l’instar de n’importe quel être biologique le plus rudimentaire. Ou encore le Vivant nous montre la valeur de la coopération capable de voisiner avec les réflexes de prédation même entre espèces différentes. Enfin, le Vivant nous donne un modèle de gestion des rapports de pouvoir, loin des idéaux, des dogmes, avec un niveau de performance intrinsèque et pour l’écosystème, sans égal.

Durant ces 5 années, sur le modèle du Vivant, GINKGO s’est nourri des rencontres, des échanges et des partenariats pour partager cette richesse de relation dans un esprit de service sur un modèle artisanal. Mais ce modèle du Vivant permet-il de réinventer de nouvelles organisations et structures de fonctionnement en entreprise quelques soient leurs tailles, leurs produits ou services, leurs marchés et leurs Clients ?

Le Vivant, un modèle de rupture pour le développement des entreprises et de leurs Hommes

Cette conférence de Frédéric LALOUX apporte des exemples concrets d’entreprises Vivantes sur 3 questions clefs pour leur transformation :

1. Quel pouvoir conférer à qui et comment l’exercer efficacement ?

Une confirmation : l’entreprise évolue dans un système complexe et c’est la réalité quotidienne des organismes vivants. Mais l’observation de ces organismes a longtemps collé aux représentations économiques et sociales du XXème siècle : pas de système efficace sans chefs, sans hiérarchie et sans rapports de forces.

Les exemples évoqués sont en rupture parfois totale avec le principe hiérarchique qui traverse l’entreprise depuis la Renaissance. Faut-il supprimer les Chefs… ? Dans le modèle du Vivant, rien n’est éliminé, tout se transforme, chaque élément redéfinis son rôle en fonction des évolutions du réel. C’est pourquoi GINKGO préfère accompagner les évolutions des rôles attendus des Managers.

2. Comment libérer et exploiter les talents au profit des personnes et de l’entreprise ?

Pas de test ni d’outil miracle de détection des talents dans les modèles du Vivants qui de toutes façons ne garantissent jamais la réussite de la personne évalué. La reine des abeilles est une ouvrière nourrit à la gelée royale, l’épigénétique permet l’expression de gènes mieux adaptés à l’environnement.

L’enjeu pour l’entreprise est alors moins de détecter les talents que de veiller à ce qu’ils puissent s’exprimer pleinement sans les réduire… !

Par exemple, la sédentarité ou le manque chronique d’activité physique des équipes est à elle seule un facteur d’inhibition des énergies, des motivations et des talents. GINKGO préfère agir sur les causes réelles…

3. Quelle méthode pour décider les orientations qui engagent l’avenir dans tous les contextes d’une organisation ?

Vision, projets, stratégies, plan…le vocabulaire du conseil est riche de modèles souvent complexes qui rassurent les Comités de Direction. Les organismes Vivants se limitent à 1 seule réalité : une raison d’être parfaitement lisible et intégrée dans chaque cellule telle que la pérennité entre survie et expansion…

À partir d’une raison d’être qui résonne comme une « évidence joyeuse et stimulante » pour le plus grand nombre (l’unanimité n’existe pas dans le Vivant…), les choix s’éclairent, se partagent, se comprennent, se fécondent par les échanges et la confrontation au réel.

Apprendre à réellement s’écouter, à partager, à travailler ensemble avec bienveillance, sans jugement, préserve l’énergie individuelle et collective et l’oriente vers l’écoute des signaux faibles de l’écosystème : « le vent porteur… ».

Pour le Vivant pas d’expertise, de modèle idéal, de solution miracle, apprendre à apprendre obstinément :

  • à cultiver à tous âges, la foi de sa raison d’être individuelle et collective
  • à accepter humblement la confrontation au réel
  • à se faire confiance, inspirer confiance et faire confiance

GINKGO vous souhaite à toutes et tous un beau chemin intérieur de réalisations sans devenir prisonnier de la libération de vos entreprises. Il n’y aura pas d’entreprises libérées sans Hommes libres.

Au plaisir de partager nos chemins !

Tags: